Comment aménager son jardin potager ?

Consommer des produits issus de l’agriculture biologique est le souhait de plusieurs de personnes. En effet, il est important de retrouver le véritable goût de vos fruits et légumes. Pour cette raison, le mieux est de créer votre propre potager dans votre domicile. L’aménagement d’un potager est à la portée de tout le monde. Toutefois, voici des conseils qui vous seront très utiles.

Choisir le bon emplacement

L’emplacement de votre jardin est d’une importance cruciale. Dans l’idéal, orientez-le au sud-sud-ouest afin d’obtenir un potager bien ensoleillé. Pensez également à choisir un emplacement qui est à l’abri du vent. Pour cela, vous pouvez voir le site forest-style.com qui propose des articles de qualité. Il serait également bon d’éloigner votre potager des grands arbres, car ils pourraient leur faire de l’ombre.

Notez que la terre de votre potager doit être riche. Si elle n’est pas parsemée de cailloux ou d’autres obstacles, répandez-y du fertilisant. Veillez aussi à implanter votre potager non loin d’une source d’eau. Dès lors, l’irrigation du sol sera plus facile.

Délimiter votre espace

Les jardiniers amateurs ont souvent les yeux plus gros que le ventre. Pour l’aménagement de votre premier potager, optez pour une petite superficie. Toutefois, prévoyez de la place au cas où vous voudrez l’agrandir plus tard. Une parcelle de 10mx10 est largement suffisante pour un début. Cela vous permettra de cultiver des fruits et légumes pour quatre personnes pendant toute l’année.

Si vous vivez seul, vous aurez le choix entre plusieurs espèces. Optez par exemple pour des tomates, du haricot, des poireaux, des betteraves et des carottes. Notez qu’avec un congélateur, vous pourrez produire plus et mieux conserver vos légumes.

Bien espacer les cultures

L’espacement des cultures est un élément à prendre en compte. Si vous omettez d’espacer vos cultures, vous promener dans votre potager sera impossible. Créez des espaces de 30 cm entre chaque culture pour y circuler aisément. Opter pour des espèces faciles à cultiver est également important surtout pour un premier potager.

Pour vos cultures, vous avez le choix entre l’utilisation de graines ou de plants. Toutefois, les plants sont plus simples pour un début. Au cas où vous ne sauriez pas quoi cultiver, rapprochez-vous d’un jardinier. Ce spécialiste vous fera les meilleures propositions.

Faire les bonnes combinaisons

Certaines cultures sont compatibles et d’autres non. Celles qui le sont portent le nom de plantes compagnes. Vous avez par exemple la tomate et le chou. La tomate à la particularité d’éloigner les mouches et les papillons du chou. De même, la salade protège le chou, des attaques des puces du jardin.

Notez que la combinaison poireau et carotte est également recommandée. Le poireau éloigne les mouches tandis que les carottes font fuir la teigne du poireau. Si vous n’avez pas eu le temps de réaliser des combinaisons, optez pour des plantes aromatiques. Elles ont l’avantage d’éloigner les rongeurs ainsi que les insectes.

Afin de bien exploiter votre potager, il est important de respecter certaines règles. La plus importante est d’alterner les cultures. En effet, les plantes produisent des toxines qui vous empêchent de réaliser la même culture sur le même sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *